Politique d’Armageddon: La Gouvernance des Justes

Il y a un mois, Bill Moyers fut honoré du Global Environment Citizen Award par le Center for Health and the Global Environment. Le prix était remis par Meryl Streep. Les extraits présentés ici sont issus de son discours de remerciement, le 6 décembre 2004. Lire plus

L’Arbre et la Source: Le Logo et le Credo de la Métahistoire

Durant des millénaires, l’imagination humaine, dans de nombreuses cultures, a dépeint un arbre cosmique émergeant d’une source sacrée. Un sceau cylindrique, de la vallée de l’Indus, aux alentours de 2000 av. EC, représente l’adoration de la Déesse qui demeure dans le puits. Agenouillé devant Elle, le shaman cornu, le Chasseur ancestral qui représente un aspect de l’orientation primordiale religieuse de notre espèce: respect et admiration en présence des pouvoirs générateurs de vie de la Nature Sacrée. La Source est symbolisée par le cercle à la base de l’arbre. Lire plus

Perspectives Gnostiques sur la Guerre au Terrorisme, les Désastres Environnementaux et la Manipulation Globale

1. Planète Prison

Le film sur internet “Zeitgeistmovie.com” vise à exposer les mécaniques du terrorisme global, de la tromperie politique et de la manipulation de masse. Il présente une image du globe terrestre derrière des barreaux, ce qui suggère que la planète en laquelle nous demeurons est une prison. Les écrits Gnostiques du 4 ème siècle, fondés sur une tradition ancienne, présentent une image identique. Les érudits de la religion interprètent cette image de manière métaphorique et affirment que les Gnostiques embrassaient un négativisme cosmique: “l’étincelle divine emprisonnée dans la matière”. Mais une étude attentive suggère que l’image Gnostique d’une “prison-planète” convie un message très différent. Ce que les Gnostiques voulaient dire par ce terme est vraisemblablement plus sophistiqué et plus exotique que le paradigme éculé du dualisme esprit/matière. Lire plus

Le Dernier Tabou

Avons-Nous Failli à Relever le Défi du Da Vinci Code?

Avec la sortie du film (en mai 2006) basé sur le roman de Dan Brown, le Da Vinci Code, le débat qui a secoué le monde entier, durant trois années, va peut être commencer à diminuer d’intensité. L’atmosphère étant apaisée et tous les aspects du débat ayant été examinés maintes et maintes fois, la controverse qui entoure Marie Madeleine a t-elle encore quelque chose à nous révéler?

Personnellement, je pense que oui. Mais la révélation que j’ai à l’esprit concerne un aspect de ce débat qui n’a pas encore été considéré.

Une autre convention de l’art Chrétien implique le motif de “la main qui cherche l’aine”. Giovanni Bellini, Madonna et l’enfant , 1500 Accademia Carrara di Belle Arti, Bergamo Lire plus

L’Arnaque de la Résurrection: Jésus, Judas et le Lien Victime-Perpétrateur

Le débat en pleine effervescence à propos de l’Evangile de Judas découvert en 1978 en Egypte, dont la publication en Anglais est attendue pour l’été 2006, suggère que Judas puisse devenir bientôt un personnage aussi controversé que Marie-Magdeleine. De par l’immense succès de l’ouvrage “Le Da Vinci Code”, la connexion entre Jésus et Magdeleine, qui n’était auparavant connue que des hérétiques (les Gnostiques), supprimée par l’Eglise Romaine, est devenue un sujet de divertissement mondial. Qu’on l’imagine comme une prostituée, une femme-apôtre douée ou une mère et épouse aimante, Magdeleine change la façon dont l’histoire de la vie de Jésus est perçue. Sa présence dans l’histoire remet la mission entière de Jésus en question et ébranle des conceptions vieilles de plusieurs siècles quant à un plan divin de rédemption. Lire plus

La Trahison de Dieu. Réflexions Hérétiques sur l’Evangile de Judas

Un des problèmes à écrire à propos des sujets complexes et ésotériques auxquels je suis enclin à m’atteler – l’hérésie Gnostique, par exemple, ou la mythologie comparée de la royauté sacrée – est que ce que j’écris tend à proliférer amplement lorsque je tente de démêler le vaste écheveau emmêlé du sujet traité. Il y a des années en arrière, je fus frappé par un commentaire de Jorge Luis Borges, qui esquiva ingénieusement la prolifération en écrivant sous une forme condensée et énigmatique. Bien qu’il évacuait le problème, Borges en était très conscient. Il suggéra même un jour, avec ironie, que plutôt qu’écrire un ouvrage volumineux du type de Don Quichotte, pourquoi ne pas écrire la recension d’un ouvrage non-existant et dire en 1500 mots ce que le livre dit en 150 000 mots (la longueur approximative de mon ouvrage La Passion de la Terre). Lire plus

Aborder le Gnosticisme par la Vision du Coeur

Aborder le Gnosticisme, c’est un peu comme d’aborder un virage très prononcé sur une route de montagne: vous manoeuvrez avec vigilance tout en étant intrigué par la promesse d’une vue spectaculaire au détour de la route. Ce court essai est destiné à nous aider à passer le virage en douceur.

De nombreuses personnes attirées par le Gnosticisme ont tendance à être rebutées par la difficulté de lui prêter une définition. Le problème de la définition est à ce point épineux qu’il peut immédiatement gâcher tout intérêt porté au sujet. Lire plus