Un défi aux Sorciers des Crop-Circles

Ici John Lash avec un défi aux Sorciers des Crop-Circles. Nous sommes le 30 août 2011. Dans cette brève présentation audio, je vais expliciter de manière extensive, lors de la première partie, ce que j’entends par “Sorciers des Crop-Circles”. Dans la seconde partie de conclusion de cette présentation, je vais lancer mon défi à ces Sorciers des Crop-Circles ou, pour l’exprimer avec plus de convivialité, je vais leur conférer une invitation. Dans quelques jours seulement, ce sera le dixième anniversaire de cet événement de destruction massive que fut le 11 septembre 2001 et, bien sûr, pour beaucoup d’entre nous, cet anniversaire représente l’opportunité de réfléchir à nouveau sur cet événement et de considérer ce que nous avons appris depuis lors et le chemin que nous avons parcouru, pour le meilleur ou le pire.

Je souhaiterais focaliser cette rétrospective sur un aspect particulier de l’événement du 11 septembre 2001, à savoir la narration qui l’a accompagné. Un épisode remarquable – qui a été décrit et investigué, de très nombreuses fois, depuis ce jour fatidique – est le fait qu’il existe une histoire qui a émergé immédiatement et simultanément à cet événement. Ainsi donc, en sus de la destruction physique, une narration a été pourvue afin d’expliquer cette destruction et j’aimerais démontrer, au cours de cette brève causerie, que l’histoire qui a été fournie – avec la destruction de vies et de biens, le 11 septembre 2001 – possède une capacité de destruction égale à la destruction physique de cet événement-même, pour ne pas dire qu’elle l’excède. Quelle histoire a donc été délivrée en ce jour? C’est une histoire en deux parties. L’une fut la version officielle du gouvernement: 19 pirates de l’air prirent le contrôle de quatre avions de ligne et conduisirent deux avions vers les tours jumelles du World Trade Center et deux autres avions vers d’autre destinations. Et, selon cette narration, les responsables seraient des Islamistes et plus particulièrement des terroristes Islamistes. Il s’agit ainsi de la version gouvernementale officielle. Elle inclut également l’explication selon laquelle les deux tours jumelles furent détruites lorsqu’elles furent affaiblies par l’impact des avions de ligne et lorsque des incendies, des incendies de bureaux, provoquèrent éventuellement leur effondrement.

Ainsi donc, immédiatement à la suite de l’accomplissement de cette destruction, le monde fut présenté avec une narration, une explication quant à l’identité de ceux qui provoquèrent cette destruction et quant à ses modalités. Mais j’attirerais votre attention sur le fait que, lors de ce jour-même, le premier jour, il y eut également une seconde version qui fut introduite. Et cette seconde version fut explicitement présentée dans les paroles de certains journalistes ou d’animateurs de télévision, tels que Dan Rather, dans le recours à l’expression “démolition contrôlée”.

Donc, bien évidemment, si ce sont les avions qui ont provoqué l’effondrement des tours jumelles, il ne peut s’agir de démolition contrôlée. Mais si l’on peut prouver qu’il est physiquement impossible que l’impact des avions ait pu induire l’effondrement des tours, nous pouvons alors prendre en compte la seconde version, la seconde narration, qui est, en fait, lovée au sein de la première narration et qui nous est offerte simultanément. C’est la version de la démolition contrôlée provoquée par l’implant d’un type quelconque d’explosifs et c’est la thermite qui s’avère être le coupable le plus plausible et je ferais maintenant référence à cette version comme la “théorie de la thermite” et je qualifierais les individus qui promeuvent cette théorie de “gang de la thermite”. Le gang de la thermite n’accéda à une position proéminente que plusieurs années après 9/11 mais c’est alors que ses membres élaborèrent, tout simplement, la narration qui avait été implantée dans le psychisme collectif le jour même du 11 septembre 2001 par la suggestion même de l’expression “démolition contrôlée” et, d’ailleurs, il paraît vraisemblable que les tours aient été détruites par un processus de démolition contrôlée.

Maintenant, je voudrais m’adresser à tous ceux d’entre nous qui ont étudié l’Histoire et qui ont étudié les événements entourant 9/11 et qui ont travaillé très intensément, depuis ces dix dernières années, pour tous les remettre en perspective et pour en dégager un sens. Ceux d’entre nous qui ont réalisé cela reconnaissent un fait unique et irréfutable et c’est le fait que la manipulation d’événements sur le plan global, dans l’Histoire – en remontant plusieurs siècles en arrière, mais aussi plus particulièrement durant les dix années depuis 9/11 – la manipulation et l’orchestration d’événements dans l’Histoire, d’événements sociaux catastrophiques ou d’événements terroristes, impliquent le recours à une opposition contrôlée.

Je voudrais donc mettre en exergue que l’opposition contrôlée, au mouvement pour la vérité du 9/11, était présente lors du premier jour de cet événement et elle fut affirmée et impliquée – c’est à dire qu’elle fut implantée de façon subliminale dans la psyché collective – le 11 septembre 2001. La théorie du gang de la thermite, à savoir que la présence d’explosifs dans les tours provoqua leur effondrement, est physiquement tout autant impossible que la version selon laquelle l’impact d’avions de ligne provoqua des incendies de bureaux et subséquemment l’effondrement des tours jumelles. Les deux théories, celle qui est officielle et celle qui s’y oppose, à savoir la théorie de la démolition contrôlée par thermite, sont physiquement impossibles et inadéquates et n’expliquent aucunement la destruction massive, les modalités de cette destruction, l’amplitude de cette destruction, et elles n’expliquent certainement pas plus les anomalies physiques importantes et les événements bizarres qui se déroulèrent, en ce jour de 9/11, sur le site même de la destruction physique.

Je ne présente pas cette causerie sur la toile afin d’offrir une argumentation scientifiquement élaborée, fondée et documentée visant à démontrer que le gang de la thermite se fourvoie totalement et que la faction, au sein du mouvement pour la vérité du 9/11, représentée par le gang de la thermite est une opposition contrôlée. Cela n’est pas du tout mon propos. Mais cela sera un point important à développer sur le chemin conduisant à mon propos. Et je dois donc lui accorder encore quelques minutes pour le rendre à moitié plausible aux yeux de ceux d’entre vous qui ne l’ont peut-être pas pris en considération antérieurement.

Pour autant que je sache, le travail de Judy Wood dans son ouvrage “Where did the towers go?”constitue l’unique investigation scientifique extensive de tous les événements de 9/11 qui confère une explication claire et irréfutable de la manière dont cette destruction fut accomplie, de ce qu arriva mais non pas une clarification quant aux auteurs de cette destruction. Son argumentation n’aborde pas l’identité des auteurs de la destruction. Mais son argumentation montre irréfutablement ce qu’ils ont accompli, quels qu’ils furent.

Et par l’inférence des faits qu’elle fournit et qui réduisent à néant les preuves de la démolition contrôlée par thermite, nous pouvons en déduire le type de technologie qui fut utilisée pour provoquer cette destruction à New-York, le 11 septembre 2001. Je souhaiterais seulement mettre en exergue trois ou quatre arguments, dans l’exposé du Judy Wood, qui prouvent totalement que la théorie de la démolition contrôlée par thermite, proposée par l’opposition contrôlée, n’est pas scientifiquement plausible. Tout d’abord, même si la thermite avait été utilisée, et même si elle avait été implantée de façon massive dans les deux tours, elle ne peut pas transformer de l’acier et du béton en poussière. Les tours ont été transformées en poussière: elles ne sont pas tombées à la vitesse de la chute libre bien qu’elles furent démolies de telle manière à paraître s’effondrer ainsi, à savoir à la vitesse de la chute libre.

Elles ne se sont pas du tout effondrées et la preuve en est qu’il n’est retombé que 15%, ou moins, des débris des tours sur la zone de destruction. Que sont devenus les autres 85% de débris? Qu’est-il advenu des 80 autres étages des tours jumelles? Il n’existe pas de quantité suffisante de débris pour justifier la théorie de l’effondrement des tours. Elles ne se sont pas effondrées, elles furent pulvérisées.

Et si vous retournez voir les photographies et les vidéos, avec cette explication à l’esprit, vous allez peut-être percevoir ce que Judy Wood tente de nous faire voir, à savoir ce qu’exactement nous verrions avec nos yeux ouverts et le bon sens commun, qui est l’héritage de l’espèce humaine, si nous n’avions pas été assujettis à une “opération psychologique spéciale” et propulsés en un autre paradigme qui nous aveugle aux événements mêmes qui se déroulent sous nos yeux. Ainsi, les bâtiments ne se sont pas effondrées à la vitesse de la chute libre sur leurs propres fondations et il en existe une autre preuve: les tours jumelles étaient positionnées dans une sorte de piscine, de 22 mètres de profondeur, insérée dans le lit de la rivière Hudson. Si les tours s’étaient effondrées, si les débris des tours étaient tombés dans cette piscine, ils en auraient brisé les parois provoquant ainsi l’inondation de la partie basse de Manhattan et de tout le système de métro de New-York. Mais les parois n’ont jamais été ébréchées. De plus, il n’y eut quasiment pas de signal sismique alors qu’une amplitude conséquente eut été prévisible suite à l’effondrement d’une telle masse, à savoir celle des tours jumelles du WTC. Quant à la tour WTC 7, il semble que nous ayons vu le bâtiment s’effondrer comme s’il s’agissait d’une démolition contrôlée mais, en fait, ce que nous avons vu réellement, c’est l’effondrement des murs de la tour 7. Et lorsque vous examinez des photographies des vestiges de WTC 7, vous voyez qu’il ne reste rien: il n’existe pas 47 étages de béton, de meubles de bureaux, d’ordinateurs et d’acier. Il n’existe que des murs et quelques poutrelles d’acier jonchant le sol. Et, dans la réalité des faits, si nous évoquons de nouveau la problématique de la signature sismique, la trace de celle provoquée par l’effondrement du WTC 7 est quasiment non-existante.

Comment est-il possible que le poids de 47 étages s’effondre sur le sol sans engendrer de signal sismique? Et ce n’est que le début des questions impertinentes. Il existe deux douzaines, pour le moins, deux douzaines de thèmes, aussi clairs que ce dernier, qui sont traités dans l’ouvrage de Judy Wood et qui démontrent, de manière irréfutable, que les tours n’auraient pas pu être détruites par de la thermite ou par d’autres explosifs implantés à l’intérieur de la structure. Cela est absolument impossible. La thermite ne peut pas provoquer ce à quoi ces tours ont été assujetties. Si vous souhaitez vérifier, de vos propres yeux, une preuve flagrante de cette affirmation, regardez la figure 197 à la page 202 de son livre: examinez le WTC 6.

Mais attendez une minute, vous n’avez jamais entendu parler de WTC 6? Cette tour se tenait à côté de WTC 7, la tour que tout le monde a vu s’effondrer. Et, de plus, elle s’effondra 20 minutes après que l’animateur de la BBC eut annoncé qu’elle s’était déjà effondrée. Et donc, nous avons le WTC 6 avec trois trous béants dans sa structure tels qu’il semble que le bâtiment ait été littéralement perforé par un couteau massif. Un des membres du gang de la thermite a-t-il jamais évoqué la problématique du WTC 6? La théorie des explosifs implantés peut-elle expliquer comment le WTC 6 fut littéralement évidé et comment sa masse interne fut littéralement désintégrée? Non. Je ne vais pas en dire plus. Que mon argumentation soit une invitation, pour tous ceux qui écoutent cette causerie, à approfondir les investigations de Judy Wood qui constituent les seules investigations scientifiques extensives qui aient été publiées concernant la destruction, en cette journée de septembre 2001, et qui ridiculisent le gang de la thermite. Et je voudrais souligner qu’aucun des membres de ce gang n’a jamais réfuté les découvertes et les affirmations de Judy Wood, d’une manière juste et circonstanciée, tout simplement parce qu’ils en sont totalement incapables.

Donc, quelle est la relation entre tout cela et mon invitation lancée aux Sorciers des Crop-Circles ainsi que l’identité de ces Sorciers? Nous allons y venir et il nous reste encore la moitié du chemin à parcourir. Je vous demande donc d’être patients et de rester avec moi encore un petit moment.

Souvenez-vous que j’ai affirmé que deux choses furent délivrées le 11 septembre 2001. Un événement de meurtres, en fait un épisode de film durant lequel la vie de 3000 personnes fut détruite, sous nos yeux, un événement de destruction physique, mais également une opération psychologique spéciale, un événement de destruction mentale.

Et je m’aventurerais même à dire que 9/11 fut un événement qui, considéré du point de vue d’opérations psychologiques spéciales, a provoqué plus de destruction mentale que n’importe quel autre événement dans toute l’Histoire de l’humanité.

C’est une opération psychologique spéciale dirigée à l’encontre du bon sens commun, de la raison et de la logique humaines. C’est une opération psychologique spéciale dont l’intention absolue est de démolir et de détruire les fonctionnements logiques du mental humain ainsi que la santé mentale de l’humanité. Dans une certaine mesure, cette opération psychologique spéciale a été couronnée de succès, eu égard à cette intention. La narration afférente à 9/11 est l’opération psychologique spéciale qui a détruit notre capacité de percevoir ce qui est réellement arrivé. Je n’ai rien de plus à dire sur l’identité des perpétrateurs de cet événement. Je ne dis pas que j’adopte la théorie du gang de la thermite – qui est la théorie privilégiée du mouvement pour la vérité de 9/11, – selon laquelle quelques personnes au sein du gouvernement US en sont les responsables, qu’ils utilisèrent l’histoire des pirates de l’air en tant que couverture mais qu’en fait ils utilisèrent de la thermite militaire pour faire s’effondrer ces tours et les détruire. Je rejette absolument cette théorie. Je ne prétendrais pas que cela soit le gouvernement US, ou des membres de ce gouvernement, qui aient mis en oeuvre cet acte massif de terreur et de destruction.

Mais nous sommes conduits d’absurdités en absurdités. En effet, cette opération psychologique spéciale n’est pas simplement destinée à nous faire gober cette histoire de couverture absurde et inventée de toutes pièces. Elle est de nous amener, au travers de l’absurdité de l’histoire officielle de couverture, à gober une absurdité de plus grande amplitude. Et pourquoi donc la théorie de la thermite constitue-t-elle une absurdité encore plus extravagante? Très simplement parce que la thermite n’aurait pas pu faire que les tours s’effondrent parce que les tours ne se sont pas effondrées: seule une toute petite partie des buildings s’effondra au sol et la très grande majorité de la masse des tours jumelles, du WTC 7 et du WTC 6 fut désintégrée en poussières, en courants d’air.

Quelle sorte de technologie est capable de provoquer cela? Gardez, s’il vous plaît, cette question à l’esprit durant un moment. J’aimerais conclure ma présentation de cette partie du challenge, concernant 9/11, et passer à un autre sujet. Mais avant de le faire, je souhaiterais souligner, à ceux d’entre vous qui ne sont pas familiers avec le travail de Judy Wood, tel qu’il a été exposé dans son ouvrage, “Where did the towers go?”, ainsi que sur son site internet, le fait qu’elle ait été rigoureusement exclue du mouvement pour la vérité du 9/11 et qu’il n’existe donc pas d’ouverture d’esprit pour la vérité au sein du mouvement pour la vérité du 9/11. Peut-être serait-il plus judicieux de dire que la quête sincère, passionnée et authentique pour la vérité, dans le mouvement pour la vérité du 9/11, a été pervertie avec succès par l’opposition sous contrôle qui est représentée par le mouvement des architectes et des ingénieurs pour la vérité du 9/11.

Je voudrais également souligner que Judy Wood a été vicieusement accusée de conceptions délirantes concernant des rayons lasers en provenance de l’espace ou quelque sorte d’arme spatiale à la Flash Gordon qui auraient été utilisés pour créer la destruction de 9/11. En réalité, elle n’a jamais utilisé ce terme qui lui a été attribué erronément et le terme qu’elle utilise, qui se retrouve dans le sous-titre de son ouvrage, est “technologie d’énergie libre dirigée”. Donc, nous allons adopter ces termes “technologie d’énergie dirigée” ou “arme d’énergie dirigée”. Les armes à énergie dirigée sont des armes ayant recours à des technologies d’énergie libre dirigée. Et cela n’a rien à voir avec des rayons cosmiques ou des rayons laser émanant de l’espace. Cela est corrélé avec la physique des interférences dans un champ statique.

Lorsqu’un champ statique est électriquement créé, et puis lorsqu’une charge ou un rayon électrique est introduite dans ce champ statique, elle produit un phénomène d’interférence et ce phénomène peut être spécifiquement développé en technologie d’énergie dirigée. Mais ces technologies peuvent également être utilisées comme des armes et je pense que c’est exactement ce qui est arrivé à New-York le 11 septembre 2001. Bien sûr, il est problématique d’accepter une telle théorie mais le problème ne s’avère pas si grave après tout. Je vais présenter la distinction suivante qui peut s’avérer bénéfique.

C’est une chose unique que de dire que de telles armes, à savoir des armes d’énergie libre dirigée, n’existent pas et qu’elles n’existent tout simplement pas parce qu’une telle physique est juste impossible. Mais c’est autre chose que de dire, et je pense que cela est beaucoup plus exact, beaucoup plus en phase avec la réalité, qu’elles existent très certainement mais que leur existence n’est pas admise. Assurément, car cela serait sinon l’arme la plus puissante et la plus destructrice au monde qui réduirait les bombes atomiques au rang de pistolets à eau. Et assurément, si vous observez les dégâts, qui furent infligés à New-York le 11 septembre 2001, sans même parler des nombreuses anomalies et événements non expliqués que Judy Wood a investigué attentivement, vous verrez qu’il n’existe pas d’arme qui ait été publiquement reconnue comme pouvant générer de tels effets.

Cependant, il existe une longue histoire remontant aux années 1820 avec le physicien Anglais Michel Faraday, pour arriver à Nikola Tesla, à John Keely et d’autres gens. Il existe une très longue histoire de développements de technologies d’énergie libre. Les technologies d’énergie libre se caractérisent par deux potentialités. L’une est son utilisation à des fins pacifiques et bénéfiques. Si c’était le cas et si nous bénéficions, de nos jours, de technologies d’énergie libre pour chauffer nos maisons, pour voyager, pour propulser des voitures, pour propulser toutes les machines dans le monde moderne, nous aurions alors l’opportunité et la chance de vivre dans un monde beaucoup plus harmonieux et même d’élaborer une sorte d’utopie sociale non seulement parce que ces instruments d’énergie libre, utilisant des technologies d’énergie libre, sont magnifiques en soi et non contaminés mais aussi parce qu’ils pourraient nous libérer des guerres et des orchestrations du mal social qui sévissent en permanence sur cette planète en raison d’une bataille pour les richesses mondiales, pour le pétrole, pour les minerais et pour d’autres ressources précieuses qui sont utilisées par les technologies de notre ère moderne. S’il était permis que les instruments d’énergie libre soient rendus publics, et soient manufacturés, le monde entier serait révolutionné en moins d’une année. Cette révélation mettrait un terme à la panique, à la terreur et à la lutte sous lesquelles nous vivons en raison de la tyrannie d’une pénurie simulée, en raison des jeux de pouvoir qui ont sans cesse lieu dans les systèmes financiers pour ne pas mentionner les systèmes politiques et militaires, les jeux de pouvoir qui sont mis en oeuvre autour du pétrole, et autres telles ressources épuisables.

Je ne pense donc pas qu’il me faille élaborer sur ce qui est évident ici. Les technologies d’énergie dirigée, ou d’énergie libre, constitueraient les avancées technologiques les plus révolutionnaires que notre espèce pourrait jamais atteindre. Et il existe d’amples preuves, et nous pouvons même remonter à deux cent ans à l’époque de Michel Faraday, selon lesquelles cette technologie a été découverte et pas simplement une seule fois mais un grand nombre de fois par de nombreuses personnes.

Mais il existe également de nombreuses preuves, tel que nous pouvons le voir avec la vie de Nicola Tesla, selon lesquelles les scientifiques qui ont découvert et développé cette énergie et qui oeuvraient pour développer des technologies d’énergie libre pour le monde entier furent menacés, attaqués et réduits au silence pour ne pas dire assassinés. Et ces technologies, ils ne purent les révéler et les offrir à l’humanité. Mais il est absolument ridicule et irrationnel de prétendre carrément que cette technologie d’énergie libre n’a jamais été développée et qu’elle ne peut pas exister. Les technologies d’énergie libre ont été développées et elles existent. La partie horrible de cette histoire est qu’il apparaît que cette technologie ait été développée par des individus qui sont parmi les plus maléfiques dans le monde et qui l’utilisent comme une arme à l’encontre du reste de l’humanité.

C’est la vérité amère de 9/11 et c’est pourquoi 9/11 ne peut se dissiper. C’est l’enjeu ultime de notre espèce. A moins que nous nous confrontions à cela et que nous analysions ce qui s’est passé le 11 septembre 2001, à moins que nous ne reconnaissions les deux histoires, l’histoire officielle du gouvernement et la théorie de la démolition contrôlée par thermite, notre rôle dans l’opération psychologique spéciale pour détruire notre mental et nous empêcher de percevoir ce qui s’est réellement passé en ce jour, comment cela a été perpétré, à moins que nous ne prenions conscience de tout cela, le futur de l’humanité pourrait s’avérer très lugubre.

Et cependant, les portes sont ouvertes. Vous pourriez dire, d’une certaine manière, que 9/11 a fait péter les portes grandes ouvertes. 9/11 prouve l’existence de technologies d’énergie libre sur cette planète. Et malheureusement, il en démontre l’usage selon des voies de tromperie et de meurtre mais 9/11 prouve, nonobstant, l’existence d’une telle technologie. Imaginons juste dans quel monde nous vivrions si nous pouvions revendiquer cette technologie à des fins de paix et de prospérité. C’est quelque chose à méditer à l’approche du 10 ème anniversaire de 9/11.

Et je vais vous demander maintenant de projeter votre imagination loin de Manhattan vers une autre région de monde, celle de Wiltshire et de Sommerset en Angleterre. Et dans cette région, qui contient de nombreux sites sacré remontant aux premiers habitants pré-Chrétiens et Païens des de cette île, il existe de nombreux champs de blés, de colza et d’orge. Et le monde entier sait que des événements remarquables sont arrivés dans ces champs qui sont appelés crop-circles. Maintenant, il a été prouvé que certains crop-circles sont de manufacture humaine, à savoir une farce, mais il est certain que la majorité des crop-circles ne peut pas être rejetés de cette manière. Et il existe d’amples témoignages directs et d’amples investigations et études minutieuses qui prouvent que les crop-circles, la majorité d’entre eux du moins, sont réels et qu’ils n’auraient pas pu être créés par des êtres humains munis de cordes et de planches en bois.

Nous sommes partis de la considération de ce qui s’est passé à Manhattan le 11 septembre 2001 et des douzaines d’effets bizarres et anormaux qui ne peuvent absolument pas être expliqués par le gang de la thermite. Nous allons passer de cette vision globale à un autre sujet qui peut sembler au prime abord très lointain. Mais, en fait, il n’est pas si lointain et je vais vous expliquer maintenant pourquoi il existe une connexion très intime entre 9/11 et les crop-circles. Il y a quelques mois, je regardais un bon documentaire sur les crop-circles et il est vrai qu’il en existe un certain nombre. Il était mis en exergue, dans ce documentaire, que les crop-circles exhibent la présence de sphères riches en fer, de sphères microscopiques riches en fer à l’instar des mêmes sphères riches en fer détectées sur le site du World Trade Center. Maintenant, l’opposition sous contrôle voudrait vous faire croire que ces sphères riches en fer proviennent d’explosions à la thermite et cela pourrait très bien être le cas dans la mesure où la thermite seraient capables de produire de telles sphères en explosant. Mais ce ne sont pas les seuls agents capables de produire de telles sphères. Il n’est pas fait usage de thermite dans les crop-circles et cependant la présence de sphères riches en fer est évidente et a été prouvée par des investigations scientifiques minutieuses. De plus, c’est un fait scientifique, pour ce que je comprenne, que la désintégration moléculaire, ou la poussiérisation moléculaire ainsi que Judy Wood l’appelle, de la structure massive de béton et d’acier des tours jumelles, est un événement physique qui produirait également, en sous-produit, des sphères microscopiques riches en fer. Cet effet se manifeste lorsque l’acier et le béton sont réduits en poussière, lorsqu’ils sont pulvérisés au niveau moléculaire, ce qui ne peut être réalisé que par des technologies d’énergie dirigée. Il en résulte alors une effusion massive de micro-sphères riches en fer.

Je voudrais maintenant souligner deux autres similarités entre la destruction de 9/11 et la création de crop-circles. Tout d’abord, les crop-circles apparaissent être produits (et il y a eu des images filmées de ce processus de création des crop-circles) par des sphères en rotation flottant au-dessus des champs. Et la structure du crop-circle y est élaborée au fil des mouvements et rotations de ces sphères. Il y avait, d’ailleurs, une sphère visible dans le ciel au niveau du sommet des tours jumelles en ce jour du 11 septembre 2001 et peut-être un certain nombre d’entre vous avez-vous aperçu ce phénomène dans les images filmées en live. Lorsque le grain est couché, lorsque le blé est couché, il donne l’impression d’avoir été pressé comme par un moule et cette même évidence de moule se retrouve lors des événements du 11 septembre 2001. Par exemple l’empreinte d’un avion s’enfonçant dans une tour laissa un moule de la trace de l’avion comme si les buildings avaient été découpés à l’image d’un couteau dans le beurre. Mais en fait, c’est physiquement impossible. N’importe quel avion volant dans une tour n’aurait jamais laissé une trace de couteau dans le beurre: il se serait écrasé et aplati comme une canette en aluminium et se serait éparpillé sur l’asphalte. Les ailes d’un avion pleines de combustible ne peuvent pas produire ce type de découpe à l’intérieur d’une tour. Cependant, l’énergie dirigée peut produire de tels effets. Cela a été prouvé par tous ceux qui l’ont expérimentée.

Troisièmement, je soulignerais que de nombreuses personnes, qui se sont engagées dans des investigations scientifiques au sujet des crop-circles, ont détecté ce qu’ils appellent des effets de micro-ondes en présence de niveaux très élevés de température, de décharges soudaines de niveaux très élevés de chaleur qui provoquent la flexion des tiges de blé et provoquent l’expansion des noeuds foliaires sans en briser habituellement les tiges et induisent les dessins dans les champs de blés avec des structures parfaitement symétriques sans léser les plantes. Et cette libération de chaleur, et cet effet de micro-ondes, ce sont aussi des effets connus dans l’application d’énergie libre d’interférence.

Il existe donc au moins trois types de similarités, et sans doute d’autres encore, et il semblerait donc judicieux d’investiguer tout cela, du moins pour ceux qui ne l’ont pas encore fait. Le parallèle étant dressé entre 9/11 et les crop-circles, permettez-moi donc de présenter une dernière remarque se rapportant au phénomène de ces crop-circles avant que je n’adresse mon invitation aux Sorciers. J’ai pu voir un certain nombre de bons documentaires sur les crop-circles qui sont pleins de gens très sincères qui proposent une pléthore de théories dont l’une affirme que les crop-circles sont créés par des Extraterrestres, des ET. Pourquoi en viennent-ils donc à de telles suppositions?

Il est assez évident, dans le cas d’authentiques crop-circles qui apparaissent en l’espace de vingt minutes, sans aucune explication physique et sans que personne ne soit apparu sur le site muni de cordes et de planches de bois, il est donc clair que dans les centaines de cas de crop-circles authentiques, s’ils sont élaborés à l’aide d’une technologie, il ne s’agit pas d’une technologie que nous connaissions. Mais ne la connaîtrions-nous pas, en réalité? Je vous invite à remettre en question cette assertion. Il ne s’agit peut-être pas d’une technologie qui nous soit inconnue. Il s’agit peut-être d’une technologie que nous ne croyons pas pouvoir résider en des mains humaines. Il se peut que cela soit une technologie que nous estimions possible mais dont nous avons réellement de la difficulté à la croire existante de par le fait que son existence est secrète ou non reconnue publiquement. Il se peut aussi, de façon plus prégnante, en rebondissant sur quelque chose que j’ai affirmé au début de cette présentation, que certaines personnes possède le contrôle de cette technologie, des individus qui possèdent cette technologie à l’heure où je vous parle, qui pourraient produire des crop-circles ou, s’ils l’utilisaient comme arme de guerre, pourraient produire la destruction de 9/11. Ces gens, bien évidemment, ne veulent pas se dévoiler publiquement mais pour deux raisons très différentes. Les gens qui ont utilisé les technologies d’énergie dirigée le 11 septembre 2001 ne veulent pas se dévoiler publiquement en levant la main parce que, dans une grande mesure, leur pouvoir de tenir l’humanité en otage et de piller et menacer certaines nations, incluant peut-être le gouvernement des USA, dépend du fait de rester inconnus. Donc, bien évidemment, les perpétrateurs de 9/11 ne veulent pas que l’on sache qui ils sont et ne veulent pas que l’on suspecte ou que l’on imagine même qu’ils ont militarisé une telle technologie, à savoir l’énergie libre dirigée. D’autre part, assumons – et cela fait partie de mon invitation, de mon défi – que ceux qui créent les crop-circles en Angleterre et ailleurs, et qui ont recours à cette même technologie d’énergie libre, sont bienveillants. Assumons que ce sont des gens qui ont développé cette technologie et qui pourraient l’offrir au monde si les conditions étaient adéquates.

Je sais pertinemment maintenant – et c’est pour cela que je prend un très gros risque – qu’il est possible que les gens qui créent les crop-circles en Angleterre et ailleurs, et qui utilisent cette technologie d’énergie libre, soient les mêmes que ceux qui ont créé la destruction de 9/11. Et si c’était le cas, la situation serait alors très très grave pour la race humaine.

Mais je fais un pari différent. J’ai comme l’intuition – en raison de la beauté, de la continuité de communications apparentes des crop-circles authentiques – que les gens, qui possèdent les instruments et le type de technologies qui rend possible la création de ces crop-circles, pourraient être en train de tenter de communiquer avec nous. Un des échecs patents, dans la conceptualisation des crop-circles, est le fait qu’ils aient été considérés de manufacture humaine uniquement dans le cas des contrefaçons. Mais ce que je vous propose, c’est que les crop-circles authentiques sont de manufacture humaine et qu’ils ont été produits par des êtres humains qui possèdent l’énergie libre dirigée, par des inventeurs ou des Sorciers, des Sorciers scientifiques qui possèdent cette technologie mais, pour des raisons qui se sont avérées clairement évidentes depuis 9/11, qui ne peuvent pas la dévoiler publiquement. Mais peut-être souhaiteraient-ils la dévoiler maintenant?

Nous en sommes au point où j’en ai fini avec l’arrière-plan, fini avec les explications qui nous mènent à cette désignation étrange: Sorciers des Crop-Circles. Qui sont ces Sorciers des Crop-Circles? Ce sont des inventeurs humains, dans notre dimension, hommes et femmes, des Sorciers scientifiques, qui ont découvert, à notre époque, la physique de l’énergie libre et qui l’ont mise en oeuvre afin de créer des instruments qui leur permettent d’élaborer ces crop-circles. C’est donc ma proposition: les Crop-Circles sont de création humaine et les individus qui les élaborent sont appelés des Sorciers.

Si vous m’avez suivi jusqu’alors, je vais vous demander de prendre un instant afin de vous glisser dans la peau de ces Sorciers et de prendre en considération la situation à laquelle ils doivent faire face. Tout d’abord, étant incapables de révéler leur identité au risque de leur vie, étant incapables de dévoiler au public les connaissances qui sont les leurs, ou de démontrer publiquement le fonctionnement des instruments qu’ils possèdent, pour des raisons qui sont aisées à comprendre, ils sont donc obligés d’avoir recours à la voie ésotérique des crop-circles afin de tenter de communiquer avec l’humanité. Mais, en même temps, nous sommes confrontés à une absurdité qui les empêche de nous atteindre et cette absurdité réside dans le mental humain lui-même. Ainsi, malheureusement, les gens sincères qui ont étudié et investigué les crop-circles, pendant des décennies, ont recours à des théories métaphysiques ridicules. Ils se tournent au-delà de la Terre et de l’humanité afin d’expliquer ces formations et ils prétendent que quelque civilisation supérieure, ou quelque espèce avancée, est en train de tenter de communiquer avec nous au travers des crop-circles en nous présentant tous ces magnifiques dessins qui témoignent d’une compréhension, d’une profondeur fantastique, du monde naturel – l’ensemble de Mandelbrot, l’ensemble de Julia, de nombreux dessins de la géométrie sacrée, etc.

Mais je voudrais attirer votre attention sur le fait que tous ces dessins, qui sont inscrits dans les crop-circles, depuis 20/25 ans, sont connus de l’humanité et ont été connus de la race humaine depuis des temps immémoriaux. Pourquoi donc avons nous besoin des ET et de civilisations avancées pour nous montrer des dessins des Suites de Fibonacci? Les Suites de Fibonacci constituent une découverte d’êtres humains. Nous n’avons nul besoin d’Extraterrestres pour les redécouvrir pour nous et nous les balancer au visage. Tout cela ne fait aucun sens.

Toutes les théories se rapportant aux crop-circles, qui se tournent au-delà des origines humaines, dérivent dans l’absurdité de délires et de conjectures métaphysiques. Mais ce qui est le plus triste dans tout cela, a part le fait que cela soit complètement illogique et non-scientifique, c’est le fait que nous ne puissions pas percevoir le message parce que nous ne savons pas qui sont les messagers. C’est donc une chose de spéculer fantastiquement et de penser: «oh, tous ces magnifiques dessins! Toutes ces configurations fantastiques géométriques et ces mandalas! Cela doit être des êtres supérieurs, des êtres angéliques, des civilisations supérieures venant des lointains de l’univers. Ou cela pourrait être l’Intelligence de Gaïa tentant de communiquer avec nous, tentant de nous convier un message». Tentant de nous communiquer quoi, au fait? Il n’existe aucun message à extraire de tout cela.

Je propose que le message des crop-circles pourrait constituer une tentative désespérée de génies ou de Sorciers scientifiques qui possèdent – maintenant, au moment où je prononce ces paroles – des technologies d’énergie dirigée et libre à des usages pacifiques. Et ils veulent nous signifier qu’ils sont là et qu’ils la possèdent et ils veulent que nous admettions que nous sachions qu’ils la possèdent. Et cela constitue le propos de la communication par les crop-circles.

Cela pourrait passer pour une théorie extravagante mais je propose aussi, en amenant cette causerie à une conclusion, le processus de validation de cette théorie. Validez-la en me rejoignant, tous ceux d’entre vous qui écoutez ce message, et suivez le fil de mon raisonnement, strictement sur une base empirique. Il n’est pas nécessaire de croire à quoi que ce soit que j’ai dit. Mais si vous pouvez accepter mon raisonnement, sans idée préconçue et sur une base expérimentale, suivez-moi et échangez avec moi quant à cette invitation que je profère. Je m’adresse aux Sorciers des Crop-Circles. Je pense que je sais qui vous êtes. Je pense que vous êtes des hommes et des femmes qui êtes les héritiers de la science authentique de cette planète, une science qui peut transformer cette planète en un monde meilleur, plus libre et plus humain et qui peut éradiquer les outils et les armes par lesquels nous sommes manipulés et trompés. Je suis convaincu que vous êtes d’authentiques Sorciers et que vous avez découvert le secret de l’Univers: l’énergie libre. Vous n’êtes pas les premiers à l’avoir découverte. Cela commença avec Michel Faraday et elle était connue des Egyptiens dans les temps anciens. Les pyramides furent, presque certainement, des instruments d’énergie libre. Elle a peut-être été découverte et perdue au fil de nombreux siècles. Cela ferait l’objet de très longues spéculations mais le point important aujourd’hui, dix années après 9/11, c’est de comprendre que vous, les Sorciers, vous êtes là et que vous possédez cette technologie.

Et je vais tenter ma chance – nous allons faire un gros pari – et nous allons assumer que vous n’êtes pas les mêmes personnes qui ont militarisé cette forme d’énergie. Mais si vous n’êtes pas ces mêmes personnes et si vous souhaitez voir l’énergie libre disséminée dans le monde à des fins pacifiques, fais-nous donc signe, si je suis sur la bonne piste. Nous sommes maintenant au début du mois de septembre 2011, et nous sommes au faîte de la saison des crop-circles. Les mois de septembre et d’octobre sont souvent très riches en formations de crop-circles. Je compte sur le fait que quelque part, ou de quelque manière, au travers d’un vecteur ou d’un autre, les Sorciers des Crop-Circles vont ouïr de cette présentation que je viens de réaliser.

Et je m’adresse à vous, au nom de toute l’humanité qui souhaite voir une société empreinte de paix et d’harmonie sur toute la planète, au nom de tous ceux qui souhaitent un tel monde: envoyez-nous un message, créez un crop-circle qui montre que vous connaissez la nature de l’énergie libre. Créez un crop-circle qui fasse référence, de manière irréfutable, à Nikola Tesla, à John Keely ou à quelque aspect ou formule ou structure connus de la physique de l’énergie libre. Et, de cette manière, dites nous que vous êtes vraiment là et confirmez la vérité fantastique qui fut malheureusement déjà confirmée avec 9/11, avec une telle destruction et horreur. Cette technologie existe et c’est l’héritage de l’espèce humaine qui doit en bénéficier afin de construire son monde. Je ne vous demande pas de révéler qui vous êtes, ni de révéler où vous êtes. Je ne vous demande pas d’inscrire dans une formation de crop-circle un quelconque message ou indice qui pourrait vous mettre en danger.

Mais si, assurément, vous avez tenté de communiquer avec des gens qui vous ont pris pour des Extraterrestres plutôt que pour des êtres humains, ce que vous êtes réellement, c’est maintenant le moment, pour l’anniversaire de 9/11, de sceller cette communication et de la transformer en deux voies et de confirmer qui vous êtes. Et nous pourrons alors poursuivre à partir de là. Voilà mon défi aux Sorciers des Crop-Circles, une invitation toute simple à communiquer.

Si je suis correct d’affirmer que l’énergie libre dirigée utilisée pour 9/11 est la même que celle utilisée pour créer des crop-circles, cela veut donc dire que quelqu’un possède ces instruments, ces inventions, en ce moment même. Quelqu’un en ce monde les possède mais ne peut pas les dévoiler à l’entièreté de l’humanité pour des raisons qui nous sont compréhensibles mais pour des raisons, nonobstant, qui peuvent être modifiées. Mais la première étape afin de changer cette situation, et de conférer votre cadeau à ce monde, le cadeau des Sorciers, consiste à communiquer avec le monde en répondant, de manière irréfutable, à ce challenge. Créez-nous un crop-circle qui réponde à ce défi.

Et nous verrons alors si l’événement de 9/11 peut véritablement s’avérer être l’événement déclencheur vers la liberté et la coopération pour notre espèce. Si c’était le cas, ce serait l’événement le plus magnifique de l’Histoire humaine parce que nous aurions transformé l’horreur en harmonie. Je suis convaincu que l’espèce humaine est capable de réaliser de grands exploits de magie mais je ne crois pas que l’énergie libre soit de la magie. C’est tout simplement le meilleur type de physique qui puisse exister. Et nous en avons besoin pour vivre. Et nous en avons besoin pour transformer cette planète en ce monde que nous voulons. Voilà mon challenge. Il est exprimé non seulement avec mes mots mais avec les sentiments et les intentions d’un très grand nombre d’êtres humains qui ont écouté cette présentation.

John Lash. Le 30 août 2011.