Le Nexus des Shaktis : Outils et Techniques de Magie Autogène

Cet essai accompagne l’audio “SC App Demo Talk 3” du 18 Août 2018, intitulé “Neuf Caractéristiques du Nexus des Shaktis”. Il complète le précédent essai intitulé “Le Nexus des Shaktis: un Mandala Tantrique Gaïen”.

Le Nexus des Shaktis est une figure géométrique qui fonctionne comme un outil de rétroaction dans la pratique de la magie autogène. On pourrait le comparer au diagramme d’un circuit électrique démontrant comment un instrument, tel qu’un grille-pain ou le démarreur d’une automobile, fonctionne – comment il est câblé. Cependant, la structure du mandala du Nexus des Shaktis possède des propriétés uniques et exceptionnelles dont un simple diagramme est dépourvu. Il est impossible de démarrer une automobile même si l’on en connaît le diagramme du circuit électrique. C’est clair. Il serait dément de penser que l’on puisse en activer le démarreur simplement en touchant une partie quelconque du diagramme illustrant son circuit électrique. Nonobstant, le Nexus des Shaktis possède, quant à lui, la propriété exceptionnelle d’impacter le champ qu’il représente: à savoir, en interagissant avec le diagramme à 18 pointes, il est possible de vous impliquer dans le champ de forces qu’il dépeint – et de l’impacter. Lire plus

L’Impulsion de la Terre

Instructions de Navigation N° 96

«Allons nous promener sur la route d’Oaxaca, me dit don Juan. Genaro nous attend quelque part en chemin». Sa demande me prit au dépourvu. J’avais attendu toute la journée qu’il poursuive son explication. Nous quittâmes sa maison et traversâmes la ville à pied, en silence, jusqu’à la grand route non pavée. Nous marchâmes tranquillement pendant longtemps. Soudain, don Juan se mit à parler. «Je t’ai parlé sans cesse des grandes découvertes faites par les anciens voyants, me dit-il. De même qu’ils ont découvert que la vie organique n’est pas la seule vie existant sur Terre, ils ont découvert que la Terre elle-même est un être vivant.» Il fit une pause avant de poursuivre. Il me sourit, en ayant l’air de m’inviter à faire un commentaire. Je ne pus rien trouver à dire. «Les anciens voyants virent que la Terre est pourvue d’un cocon. Ils virent que la Terre est enveloppée par une boule, un cocon lumineux qui emprisonne les émanations de l’Aigle. La Terre est un être sensible gigantesque soumis aux mêmes forces que nous.» Lire plus

Vivre dans la Correction

Instructions de Navigation N° 10

Bienvenue à l’équipage de l’Expérimentation de Navigation Gaïenne, aux amis, aux étudiants et aux alliés, éparpillés au travers du temps et de l’espace et tout un chacune qui souhaite ou ose écouter. Ici, votre Navigateur John Lash enregistrant, le 4 juin 2012, le Briefing de Navigation 10.

Ce compte rendu, qui pourrait s’intituler Vivre dans la Correction, est donc un suivi immédiat de celui que j’ai fait plus tôt ce matin à l’aube, Le Cœur du Scorpion. Maintenant, sans plus attendre, je voudrais donner suite à ma promesse de vous transmettre un trésor que le Terton a reçu, sur la colline, les heures précédant l’aube de ce jour – ce jour important dans le processus de Correction. Lire plus

La Fin de l’Humanité

Instructions de Navigation N° 11

Bienvenue à l’équipage de l’Expérimentation de Navigation Gaïenne, aux amis, aux étudiants et aux alliés, éparpillés au travers du temps et de l’espace et tout un chacune qui souhaite ou ose écouter. Ici, votre Navigateur John Lash enregistrant, le 6 juin 2012, les Instructions de Navigation n°11: La Fin de l’Humanité.

Je souhaite revenir sur certaines remarques que j’ai faites au sujet de la haine, lors d’une causerie précédente. Il m’est venu à l’esprit que ces remarques avaient pu paraître un peu osées et j’aimerais donc réitérer mon point de vue quant à cette problématique, très chargée, de la haine. Tout d’abord, je tiens à vous assurer que la haine, sous la forme habituellement exprimée par les animaux humains, est laide et méchante. Je ne donne certainement pas dans la méchanceté et la laideur. En ce qui concerne mon expérience et ma définition de la haine, je n’abonde, absolument pas, dans ces registres humains. Lire plus

Au Coeur du Couvain Bâtard

Conversion de William Butler Yeats. 222. Among School Children.

On peut écouter Yeats lire son poème sur internet. “Among School Children” constitue l’un des poèmes les plus appréciés de sa période tardive et il est empreint de tendresse, de timidité et d’intuitions d’auto-désapprobation. Il se termine sur un vers célèbre: “Comment pouvons-nous connaître, par sa danse, le danseur?” Ma conversion est relativement brutale et salace. Lire plus

Célestiques 09: Le Jeu d’Asuramaya

Mes hommages étoilés à tous les aspirants Célesticiens et à tous ceux qui écoutent, en ce moment précis de mon enregistrement, et à tous ceux qui écouteront dans les temps à venir. Ici, John Lamb Lash enseignant les Célestiques, le 26 janvier 2014, afin de présenter, le neuvième cours audio de cette séquence dont le titre est “Le Jeu d’Asuramaya”.

Comme nous avons abordé le pire, durant la dernière leçon, il est possible que certains d’entre vous y soient retournés pour l’écouter plusieurs fois. Il est aussi possible que, pour certains, cela ait déjà été trop fastidieux – dès la première écoute. J’ai pris le risque d’être extrêmement élémentaire et de présenter l’enseignement sur un mode très explicite et simpliste et je ne souhaitais surtout pas donner l’impression que je vous infantilisais. Avant que je n’aborde la problématique principale de cette causerie, je souhaiterais opérer quelques corrections et clarifications quant à la précédente. Il est important d’être extrêmement clair et ne pas laisser la porte ouverte à des incompréhensions. Lire plus

Gémeaux. Bagalamukhi: la Bride de la Destinée

C’est présentement le 20 ème jour du cycle de Bagalamukhi qui commença le 26 mai 2009 – avec une nouvelle lune à 92 ECL, au delà des cornes du Taureau, et au pied des Jumeaux. Initialement, j’ai abordé cette shakti lunaire avec certains doutes car je sentais que les connaissances transmises concernant Bagalamukhi, y compris son image totémique de tête de grue, étaient bizarres et quelque peu incongrues. Je n’avais aucun rapport d’empathie avec Bagalamukhi, avant son cycle, et le champ de réception était, donc, totalement vide. Avec ceux de mes amis qui suivaient les cycles lunaires avec moi, nous nous demandions, avec beaucoup de curiosité, comment cette devata allait se manifester. Je me sentais moins confiant quant à mes capacités de détecter sa signature dans le flux mental. Et qu’en était-il de son trait spécifique, la faculté de paralyser? Au contraire des autres Mahavidyas – qui chacune possède un riche spectre d’attributs – cette devata semble limitée ou excessivement focalisée sur une action en mode attaque. La caractériser, de façon prédominante, comme la Mahavidya qui paralyse les ennemis et les rend muets, semblait être une accentuation nulle et non avenue. Il y avait là un hiatus. Il manquait définitivement un élément. Lire plus