Carte de l’Empire d’Alexandre Montrant les Origines du Mouvement Gnostique

Le triangle noir marque le Plateau Urmien, là où se trouve la Montagne Blanche de Seir, la matrice géographique du Mouvement Gnostique. La croix grise situe ce lieu au centre générateur de toute la région montrée par la carte. Le bras horizontal s’étend de la Grèce à l’ouest à Gandhara à l’est. Le bras vertical est parallèle au Croissant Fertile et à son extension méridionale extrême, il marque Eridu, l’ancien port Sumérien sur la Mer d’Arabie. Lire plus

La Fable de Jésus

Pourquoi les “Codes” Gnostiques ne Nomment-ils pas le Jésus Historique

Sur ce site et dans mon ouvrage “Pas en Son Image”, j’ai argumenté sur le fait que “Jésus”, considéré comme le nom adéquat d’une supposée personne historique, n’apparaît pas dans les écrits Gnostiques Coptes. Il en est de même pour le terme “Christ” compris comme l’Incarnation ou le Fils de Dieu célébré dans la théologie de Paul et de Jean. Dans “Pas en Son Image”, j’ai écrit: Lire plus

Le Secret des Receveurs: Enseignements Gnostiques sur l’Après-Vie

Parmi les quelques pathétiques fragments qui ont survécu des écrits Gnostiques originaux (ou qui sont présumés être originaux) se trouve un document extrêmement étrange intitulé Les Deux Livres de Ieou. Les érudits ne se plongent que rarement dans cette matière, pour un certain nombre de raisons. Tout d’abord, il ne fait pas partie de la collection des Codex de Nag Hammadi. Il ne fut pas découvert en Egypte en 1945 mais en Ethiopie au 18 ème siècle, environ 175 années auparavant. Secondement, Les Deux Livres de Ieou traite du sujet occulte de ce qui arrive à l’âme après la mort et l’information qu’il présente est obscure. Troisièmement, le texte est plein de passages qui ne font aucun sens, présumés être des formules mystiques pour la méditation, le culte ainsi que de diagrammes bizarres dont aucun ne se prête aux méthodes habituelles d’analyse par les érudits. Ce texte présente une difficulté exceptionnelle d’interprétation. Lire plus

La Tyrannie de la Foi. Réflexions sur la Mort d’un Patriarche

Alors que j’écris ces mots, on estime à trois millions le nombre de personnes rassemblées à Rome pour observer le service funéraire du Pape Jean Paul II qui mourut le 3 avril 2005. Le nombre est impressionnant et ce sont juste ceux qui sont venus à Rome pour l’événement sans parler de ceux qui sont déjà là. Les commentateurs de “nouvelles “ s’extasient devant cet “épanchement d’humanité”. Le jour de l’événement, et durant bien longtemps après, il faut s’attendre à un déluge d’images en gros-plan de personnes en prière, endeuillées, dévotes, pleines de révérence, leurs visages et corps entiers en proie à des émotions profondes. Lire plus

Le Scandale de l’Affaire Jésus Continue

Les Enseignements Gnostiques Vengés par le Directeur du “Terminator”

Le New York Times du 27 février 2007 présentait un article signé de Laurie Goodstein et intitulé “Les corps conservés, dans une crypte, de Jésus et de sa famille, selon un film”. Cet article décrit un documentaire de télévision qui “affirme fournir la preuve qu’une crypte exhumée il y a 27 ans à Jérusalem contenait les ossements de Jésus de Nazareth”. Lire plus

Lorsque les Mystères Moururent

Extase et Intolérance dans le Monde Classique

“Les dieux païens, même les dieux des Mystères, ne sont pas jaloux les uns des autres. Ils forment une communauté ouverte.” Walter Burket. Ancient Mystery Cults.

Les treize Codex découverts au nord de l’Egypte en Décembre 1945 sont connus sous le nom de Codex de Nag Hammadi, du nom d’un village sur la rive ouest du Nil. Sur la même rive de ce fleuve, à environ 30 km au sud, se situe le Temple de Hatshepsut, scène du massacre terroriste de touristes en novembre 1997. Les auteurs semblent être arrivés de la région des collines désertiques dans laquelle les codex furent découverts. Lorsque je visitai la région en février 1999 avec la Fondation Marion, d’intenses mesures de sécurité avaient été mises en place. Je fis le trajet de Luxor à Dendera dans un convoi armé, accompagné par deux douzaines de soldats armés de mitraillettes. Lire plus

Gnostiques ou Illuminatis? Les Origines du Mouvement Gnostique

Un des problèmes les plus embarrassants posés par la bibliothèque Copte Gnostique de Nag Hammadi est la question des origines. Qui écrivit ces documents et d’où vinrent les auteurs? Il est exaspérant d’explorer ce matériau sans avoir une idée concrète de son origine humaine en termes culturels, historiques ou géographiques. Même si l’on présume que les Codex Egyptiens sont des traductions “d’écrits originels” par des Gnostiques qui appartenaient à des groupes éparpillés en Egypte et dans le Proche Orient, nous restons, cependant, confrontés à la question déconcertante de savoir quelle est l’origine géographique du mouvement Gnostique, en premier lieu. Lire plus