Métacritique: Le Désamorçage des Croyances

Toute croyance qui véhicule une charge d’énergie destructive est telle une bombe prête à exploser. Mais une bombe a besoin d’un fusible, d’un détonateur. Le potentiel destructeur des croyances inhumaines, et démentes, peut rester dormant à l’image des nombreuses bombes qui furent lancées durant la dernière guerre mondiale et que l’on continue de retrouver dans les champs de la Belgique (où je rédige cet essai) et partout ailleurs en Europe. Il existe quelque risque que ces vestiges puissent exploser au moindre impact mais cela est peu vraisemblable lorsque le détonateur est manquant. Les démineurs savent comment faire exploser une bombe avec précaution; cependant, lorsque le détonateur est encore intact et opérationnel, il est beaucoup plus délicat et même dangereux de désamorcer cette bombe. Ce travail de déminage et de désamorçage est une bonne analogie pour la critique appliquée des croyances par la Métahistoire. Lire plus

Métacritique: Les Croyances Fantômes

On dit souvent que la croyance est un stimulant puissant de l’action humaine. De croire que nous puissions faire quelque chose nous en rend plus capables, plus confiants et plus inspirés. C’est dans ce sens que William James appela “la volonté de croire” un puissant facteur de l’évolution humaine. Ce faisant, il ne cautionna pas pour autant la nature de croyances particulières, dont il perçut clairement le caractère illusoire ou fantastique, mais il reconnut la puissance de motivation inhérente à l’acte de croire. Lire plus

Métacritique: Les Quatre Questionnements Ultimes

Une Vision Métahistorique de la Trinité

Toutes les religions du monde possèdent des trinités – Brahma, Vishnu et Shiva ou bien Père, Fils et Saint Esprit – et il en est de même pour la Métahistoire. Mais il existe une différence, parce que les trinités établies expriment les croyances primordiales, ou propositions mythiques et théologiques, de leurs religions respectives alors que la trinité Métahistorique est un instrument d’analyse des systèmes de croyances plutôt qu’une assertion de croyances. Elle utilise un modèle ternaire afin de présenter un cadre de travail heuristique pour appréhender toutes les variations possibles de la croyance que nous trouvons dans la religion, la science et la culture, généralement parlant. Lire plus

Interview de John Lash par Tim Boucher d’août 2005

Question: Sur le site de Metahistory.org, tu es qualifié de “successeur authentique de Mircea Eliade”. Peux-tu évoquer ta connexion avec cet érudit des religions et nous présenter quelques éléments biographiques, en particulier en ce qui concerne ta pratique spirituelle? Lire plus

Arche de la Métahistoire

On peut imaginer les cinq thèmes majeurs de Métahistoire comme formant une arche, comme cellle d’un élégant pont Chinois qui se réflète parfaitement dans l’eau qu’il surplombe. Le pont que nous traversons est l’histoire, définie par les marches du temps linéaire et des événements connus. Le reflet de l’arche est le reflet de l’histoire dans les profondeurs de la psyché humaine, dans la mémoire collective et la phylogénie. Lire plus

Arche de la Métahistoire: La Nature Sacrée

Quelles que soient les origines de l’humanité en termes cosmiques, sa source immédiate est la Nature, l’habitat offert par Gaïa, la planète vivante. Toutes les traditions orales du monde entier témoignent de la croyance selon laquelle le monde naturel est empreint de puissance magique et spirituelle appelée diversement mana, wakonda, dema, deva et de bien d’autres noms. Tous ces mots soulignent la présence du sacré dans le règne des sens et non pas dans une sphère lointaine hors d’atteinte de l’humanité. Lire plus